Exemple de travail sur une chaîne musculaire

Voici l'exemple d'une jument qui est sortie en compétition de dressage jusqu'en St Georges mais que sa propriétaire pensait mettre en retraite car la jument se déconnectait parfois de son environnement extérieur et ne réagissait plus à aucun stimuli. Vétérinaire et ostéopathe n'avaient pas d'explication. Pour traiter son moral, elle a été traitée aux fleurs de Bach mais avec peu de résultats.Du coup, elle été classée bipolaire.

Pendant le kata de bien-être, la jument a eu du mal à effectuer des flexions d'encolure à droite et à gauche. Je savais aussi que quand son actuelle propriétaire l'a eue, elle avait les muscles de l'encolure développés à l'envers (un travail dans le bon sens a redonné à l'encolure une musculature normale) et de gros problèmes vertébraux (notamment entre C1 et la boîte crânienne) que l'ostéopathe qui la suit régulièrement avait résolus. Mais toujours cependant des résistances aux flexions latérales.

J'ai pensé qu'il restait de son ancienne vie des contractures des muscles hyoïdiens qui pouvaient engendrer des tensions sur C1 et C7.  J'ai traité en moxibustion un point du méridien gros intestin permettant de normaliser la chaîne musculaire à laquelle les muscles hyoïdiens appartiennent. La jument s'est énormément détendue et les résistances aux flexions latérales se sont bien estompées même si elles n'ont pas complètement disparu.

felina.jpg

La jument après mon intervention

A la longe, le lendemain, la cavalière a remarqué que la jument avait des allures plus déliées et un meilleur équilibre (elle trébuchait souvent auparavant). Et quelques semaines après, alors que la cavalière demandait une légère mobilisation sur place, la jument s'est composée pour lui offrir un mouvement tout en légèreté.

 

felina_diagonalisation.jpg